Sandra Bott

La Suisse et l’Afrique du Sud, 1945–1990

Marché de l’or, finance et commerce durant l’apartheid

Schweizer Beiträge zur internationalen Geschichte – Contributions suisses à l'histoire internationale, Band 11
2013. 476 S. Br. CHF 58.00 / EUR 47.50
ISBN 978-3-0340-1091-7

Lieferbar | in den Warenkorb

Kurztext

Les relations économiques entre la Suisse et l’Afrique du Sud durant l’apartheid constituent un aspect particulièrement délicat et intéressant, sur les plans économique et politique, de l’histoire de la Suisse, mais aussi de l’Afrique du Sud.
Ce livre, centré sur le rôle du négoce de l’or, des mouvements de capitaux et des échanges commerciaux dans les relations entre la Suisse et l’Afrique du Sud de 1945 à 1990, fournit des informations inédites sur les relations économiques entre les deux pays.
Avant tout, cet ouvrage offre un approfondissement remarquable dans le domaine du marché de l’or. Sandra Bott met en lumière les mécanismes et l’organisation du marché international de l’or ainsi que la politique suivie par les principaux acteurs régissant ce marché avec un accent particulier sur le rôle des autorités et de la place financière helvétiques. Elle démontre quelles ont été les principales étapes et raisons qui ont mené à l’année cruciale de 1968, où les trois Grandes banques helvétiques parviennent à détrôner durablement Londres comme centre d’écoulement de l’or sud-africain et donc comme marché majeur de l’or. Cette commercialisation du métal précieux sud-africain par le Pool de l’or des banques suisses a représenté un appui précieux au régime de l’apartheid dans les années 1970 et 1980.
Ce livre, fruit d’un dépouillement méticuleux de divers dépôts d’archives en Suisse, Afrique du Sud, Grande-Bretagne et Etats-Unis, va au-delà des relations Suisse-Afrique du Sud et permet de mieux appréhender l’histoire de la place financière helvétique dans son ensemble en éclairant un aspect encore très peu connu, soit la rivalité qui oppose les banques suisses à la City de Londres depuis la Seconde Guerre mondiale et l’un des enjeux majeurs de cette compétition: la commercialisation de l’or sud-africain.